Eglise catholique au Togo : blog d'un prêtre de Lomé !

Benoît XVI au Bénin:discours, danses, liturgie...Et après???

Benoît XVI au Bénin:discours, danses, liturgie...Et après???

 

Benoît XVI au Bénin : le pape en Afrique !


Vérité est-il que le pape Benoît XVI sera au Bénin du 18 novembre au 20 novembre de cette année de grâce 2011. Le pape vient en Afrique pour donner, remettre à l’épiscopat africain, au clergé local, aux fils et filles de l’Eglise d’Afrique et à toutes les personnes de bonne volonté sa dernière exhortation apostolique post synodale, fruit du synode spécial pour l’Afrique ayant pour thème : L’Église en Afrique  au service de la réconciliation, de la justice et de la paix «Vous êtes le sel de la terre …Vous êtes la lumière du monde» (Mt 5, 13.14) et tenu en octobre 2009. Ladite exhortation sera signée à la basilique de Ouidah (Bénin) au début de l’après midi du 19 novembre et remise lors de la grande célébration eucharistique du 20 novembre au stade de Cotonou.

 

Sur le programme de la visite, la remise de l’exhortation à la fin de la messe sera suivie d’un déjeuner avec les membres du conseil spécial pour l’Afrique, de la Secrétairerie générale du Synode des évêques et avec la suite papale à la nonciature apostolique de Cotonou. Puis le pape repartira avec les éminents cardinaux et toute sa délégation.

 

Et après …


Après qu’y aura-t-il ? Pour le moment peu y pense. Peut-être nous nous reposerons de la fatigue causée par les préparatifs pour l’accueil du pape ! Si l’interrogation se fait persistante on répondra : « L’heure est à la préparation de la venue du Saint Père : accueil, chants, danses, liturgie, sécurité, repas de fête, discours, infrastructures, … Ou bien n’est-il pas dit dans les Evangiles, ne vous soucier pas du lendemain, Dieu s’y occupera ! »

 

 

Il n’est donc pas inutile d’éveiller la conscience collective et de rappeler à  tous que l’étape primordiale n’est pas la réception de l’exhortation apostolique post synodale mais sa pocession : l’avoir, la lire, la comprendre et en vivre. L’Afrique  est un continent qui s’est toujours distinguée par la beauté de ses folklores et la singularité de sa gestion du temps. Toutefois il est grand temps que l’Eglise donne le ton d’une Afrique adulte qui sait ce qu’elle veut. L’exhortation apostolique post synodale nous la recevrons avec pompes et solennité, c’est sûr – africanité oblige. Après assurément encore les évêques feront mains et pieds pour l’éditer en format économique accessible à tous. Puis on demandera à chacun de la lire. Dans certaines contrés, on commencera par faire une fête à l’exhortation qui sera exposée dans les églises pendant une semaine ou un mois ; on pourra également organiser des conférences pour divulguer le contenu de l’encyclique.

 

Et les jours passeront et jour après jour le souvenir de l’exhortation se fera de plus en plus lointain, et avec elle la question essentielle : que doit concrètement et quotidiennement faire l’Église, à la lumière de l’exhortation pour l’avènement de la réconciliation, de la justice et de la paix en Afrique ? 


Prions la Vierge


Puisse la Vierge, Notre Dame de l’Afrique accorder aux fils et filles de l’Afrique la sagesse, la science et la sagacité qu’il nous faudra pour que l’exhortation post synodale comme un grain tombé à terre porte des fruits. Amen !

 

Abbé Romain SEMENOU,

Lomé, le 14 novembre 2011

 



14/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres