Eglise catholique au Togo : blog d'un prêtre de Lomé !

NOBLE ORDRE DES CHEVALIERS ET DAMES DE MARSHALL

 

NOBLE ORDRE DES CHEVALIERS ET DAMES DE MARSHALL

 

(Une Société Amicale Catholique)

 

 

« Le Fils de l’Homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude. » (Mc 10, 45)

 

 

Aimer et servir. Deux mots qui disent en substance ce qui se vit dans le Noble Ordre des Chevaliers et Dames de Marshall. Aimer Dieu et aimer ses frères et sœurs ; servir Dieu en vérité et être le soutien de ses frères et sœurs, servir franchement l’Eglise et sa patrie ; tel est bien ce qui rassemble cette Société Amicale Catholique sous le patronage de Saint Antoine de Padoue et de la Vierge Marie, Mère de Dieu et notre Mère, celle qui est « la servante du Seigneur ».

 

 

Genèse et expansion de l’Ordre au sein de l’Eglise

 

 

Ce furent 13 jeunes hommes enthousiastes de l’Eglise Catholique St Paul de Sekondi (Ghana) qui ont eu l’idée de créer une Société Amicale Catholique. Ils présidèrent donc à la création en 1926 de cette Société qu’ils choisirent d’appeler : LE NOBLE ORDRE DE MARSHALL. Par cette dénomination, ils voulurent immortaliser le nom de Sir James Marshall, Pasteur anglican, converti au catholicisme romain et qui se consacra, à son arrivé à Cape Coast en 1873, à l’évangélisation de la Gold Coast (actuel Ghana). Ce fut sur sa demande et grâce à ses démarches que le Pape Léon XIII envoya au Ghana deux prêtres SMA, les pères Auguste MOREAU et Eugène MURAT, qui ont débarqué à Elmina en 1880 pour y semer les graines de la foi Catholique après plusieurs années de rupture avec la première évangélisation de ce milieu.

 

 

De nos jours, cet Ordre, affilié à l’Alliance internationale des Chevaliers Catholiques, est installé au Ghana, au Togo, au Bénin, au Libéria et en Angleterre.

 

 

Il fut inauguré et consacré au Togo le 20 décembre 1937 avec l’approbation ecclésiastique de Mgr Jean-Marie CESSOU et de Mgr Joseph STREBLER. De nos jours, l’Ordre compte 10 branches des adultes au Togo précisément à Lomé (Doulassamé, Xédzranawoé, Avépozo), Aného, Kpalimé, Tsévié, Notsè, Atakpamé, Tabligbo et 5 branches des jeunes (Lomé, Tsévié, Atakpamé, Kpalimé, Aného).

 

 

Quelle organisation ?

 

 

Comme nous venons de le signifier, l’Ordre de Marshall dispose de deux branches : la branche des adultes et la branche des jeunes. Chaque branche des adultes s’organise en Conseil pour les Chevaliers (les hommes) et en Cour pour les Dames (les femmes). La branche des jeunes est mixte (Chevaliers et Dames) et est dénommée Conseil & Cour. Par exemple à Kpalimé, il y a le Conseil N°25, la Cour N°24 et le Conseil & Cour N°37/J.

 

 

Relation avec la hiérarchie de l’Eglise

 

 

Le Noble Ordre de Marshall est au service de l’Eglise. Ainsi, outre son organisation interne, chacune des branches est soumise à l’autorité de l’évêque du diocèse où elle est implantée.

 

Par ailleurs, pour sa croissance spirituelle, l’Ordre au Togo a eu successivement comme aumôniers Mgr Bernard Ogouki ATAKPA, Mgr Jean GBIKPI, R.P. Emmanuel NYAKU, T.R.P. Gérard NUIADJI, R.P. Paul KUEVI, T.R.P. Denis Komivi AMUZU-DZAKPAH, actuel archevêque de Lomé. Actuellement, l’Ordre dispose d’un aumônier dans chaque diocèse où il est implanté.

 

Que vise au juste cet Ordre au sein de l’Eglise catholique ?

 

 

But et objectifs de l’Ordre

 

 

Le Noble Ordre de Marshall se propose, entre autres, d’inculquer à ses membres les notions de loyauté, de fidélité vis-à-vis de l’Eglise et de l’Etat ; de mieux connaître, de vivre et de défendre la foi catholique ; d’aider chacun de ses membres à se développer spirituellement ; de secourir les membres et leur famille en cas d’urgence et de besoins ; de préparer les membres à l’apostolat de l’Eglise.

 

 

Vivre l’amitié et faire prévaloir l’unité, la fraternité et le service au sein de la Sainte Mère l’Eglise et dans le monde; tels sont donc les principes de base qui orientent la vie et les activités au sein de cet Ordre. C’est ce que traduit l’emblème.

 

 

L’emblème de l’Ordre

 

 

Il est principalement de deux sortes pour une même symbolique : un Cercle qui représente le globe terrestre ; au sein de ce globe domine une Croix qui symbolise le Christ ; sous la croix du Christ, il y a des initiales selon qu’il s’agit de l’emblème des Chevaliers ou de celui des Dames. Ainsi, les initiales KM (Knights of Marshall) sont pour les Chevaliers de Marshall et les initiales LM (Ladies of Marshall) pour les Dames de Marshall. Pour la branche des jeunes l’emblème respecte les deux sortes mais avec ses propres initiales JC (Junior Council). Ces initiales sous la croix du Christ signifient que chaque Chevalier et chaque Dame doivent, partout où ils vont, porter la croix du Christ qui est la source du salut pour tout homme.

 

 

Quelles activités mènent-ils ?

 

 

Ils assument le service d’ordre et de sécurité au cours des grandes célébrations liturgiques. Ils rendent service en tant que membres actifs des conseils pastoraux (CPP/CPAE) et dans les diverses activités que requiert le bon fonctionnement des paroisses et diocèses où ils sont présents. Servir l’Eglise est leur devoir. Ils s’inscrivent donc activement dans les programmes pastoraux de leur paroisse. Promouvoir l’apostolat des laïcs est une exigence pour chacun des membres eu égard à l’œuvre d’évangélisation effectuée par Sir James Marshall et au zèle apostolique de St Antoine de Padoue qui fut prêtre et prédicateur franciscain, proclamé Docteur de l'Eglise. Promouvoir et encourager les vocations sacerdotales et religieuses ; asseoir des foyers chrétiens pétris de foi, donnant un bon exemple de la valeur du sacrement du mariage ; offrir une éducation chrétienne et morale adéquate à la branche des jeunes en les orientant vers la pratique assidue des sacrements et l’accomplissement fidèle de leur devoir d’état sont autant d’exigences pour chacun des membres. Servir et honorer leurs parents et tuteurs, servir leur patrie avec honnêteté et droiture dans un esprit d’amour du travail bien fait sont des vertus que doivent apprendre chaque membre.

 

 

Outre les réunions mensuelles, les frères et sœurs sont très proches les uns des autres au nom de l’amitié et de la fraternité qui les lient. Ils se réjouissent ensemble, ils s’entraident, ils se soutiennent dans les moments ou situations difficiles. Des camps de formation, des conférences, des congrès leur sont aussi des points habituels de rencontres et d’échanges. La branche des jeunes excelle davantage dans les activités sportives, culturelles, les sorties détentes à travers lesquelles ils apprennent à décupler leurs talents et à cultiver leur personnalité de chrétiens engagés et de futurs acteurs loyaux et braves de la société.

 

 

Quelle vie spirituelle?

 

 

Comme énoncé plus haut, c’est sous le patronage de Saint Antoine de Padoue et de la Vierge Marie que les Chevaliers et Dames de Marshall essaient de mieux connaître leur foi pour mieux la vivre, la défendre avec bravoure et porter assistance à l’Eglise aussi bien sur le plan spirituel que sur le plan matériel. Chacun des membres est ainsi tenu de prendre part aux triduum mensuels, retraites annuelles, recollections, commémorations des fêtes patronales de l’Ordre, études bibliques en plus de la vie liturgique de l’Eglise et de leurs propres dévotions particulières. Il s’agit de faire mûrir en chacun des membres la foi chrétienne pour un meilleur engagement dans l’Eglise et dans la société. La Parole du Seigneur est claire : « Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde » (Mt 5,13.14).

 

 

 

Que par l’exemple évangélique de vie et l’intercession de Saint Antoine de Padoue, cet Ordre puisse rester fidèle à ses objectifs et contribuer à l’éclosion de vertus chrétiennes au sein de l’Eglise et de la société. Que la Vierge Marie soit refuge et éducatrice pour chacun des membres pour une vie chrétienne plus épanouissante et une charité plus active envers les plus pauvres. Et que cet Ordre vive, fleurisse et croisse selon l’expression de Mgr Ernest HAUGER, évêque de Cape Coast, qui avait signé l’approbation de la constitution de l’Ordre Marshall le  1er mai 1929.

 

 

 

 

Abbé Paul AMAGLO

 

Source : Journal le Gong, n°28

 



25/06/2011
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres