Eglise catholique au Togo : blog d'un prêtre de Lomé !

Diacre permanant au diacre transitoire!

Diaconat : de la permanence à la transition, Diacre :

du transitoire au permanent !

 

Il était une fois… Au temps des apôtres, une dissension se fit jour entre les chrétiens de langue grecque et ceux Hébreux. Il était question de partage du pain quotidien. Ne pouvant pas délaisser le service de la Parole pour le service de la table, les douze décidèrent alors d’instituer sept frères remplis d’Esprit et de sagesse à qui cette tâche sera confiée. Heureux incident qui nous valut l’ordre du diaconat ! (cf. Ac. 6, 1-6). Ce furent les débuts du diaconat qui était à l’origine permanent, c’est-à-dire, on devenait diacre et on restait à jamais diacre. Et puis avec le temps… Du deuxième siècle jusqu’au troisième, le diaconat (permanent) rimait avec prestige et respect. En effet les diacres étaient aux côtés des évêques, proclamant la Parole de Dieu et les aidant dans leur ministère de charité et de gouvernement de la communauté. Puis le glas du déclin sonna un jour, c’était le jour où Thessalonique signa son Edit (en 380). Avec cet Edit, le christianisme devient religion d’Etat. L’organisation de l’Eglise est alors en proie à d’importantes mutations qui couleront le diaconat.

 

Un déclin, des raisons :

Le diaconat permanent a décliné pour quatre raisons.

 

1)-Conflits de pouvoirs entre diacres et prêtres. Le pouvoir des prêtres va se concentrer sur la célébration des mystères sacrés, au détriment de l’annonce de l’Evangile et du service des pauvres. Peu à peu la figure du prêtre s’impose. 2)-La multiplication des paroisses et la sacerdotalisation du ministère. On assiste à la création des paroisses avec un prêtre à sa tête, ayant les pouvoirs de présider l’eucharistie, la fonction des diacres devient liturgique au service non plus de l’évangile et de la charité, mais des prêtres. Nous sommes sur la voie du diaconat considéré comme une étape pour accéder au presbytérat. 3)-La multiplication des services caritatifs offerts hors diaconat. Le service de la charité est assuré par les ordres religieux et par des associations de laïcs qui exerceront prioritairement cette diaconie. 4)-L’imposition de la loi de continence. La loi de continence se transformera en loi du célibat préalable à toute ordination, y compris l’ordination diaconale. Cette discipline ajoutée à toutes les autres difficultés sonnera la fin du diaconat comme état permanent dans l’Eglise latine au 7ème siècle.

 

Vatican II : restauration ou du neuf ?

 

Après le 7éme siècle, le diaconat n’a pas disparu. Il était maintenu dans l’Eglise mais il est devenu un état transitoire en vue de la prêtrise. Le concile Vatican II a restauré l’état permanent du diaconat et ce faisant à créer du neuf pour le bien d’une Eglise et d’une société à besoins nouveaux. D’après Lumen Gentium 29 et Ad Gentes 16 §6, le diaconat est l’un des ministères ordonnés à part entière qui est exercé « en communion avec l’évêque et son presbyterium ». Il s’en dégage également que la raison d’être de l’ordination diaconale est avant tout le service, on a donc imposé les mains au diacre « non pas en vue du sacerdoce, mais en vue du service ». Les pères conciliaires ont émis le vœu que « Si le Pontife romain y consent, ce diaconat pourra être conféré à des hommes mûrs, même mariés, ainsi qu'à des jeunes gens aptes à cet office, mais pour lesquels la loi du célibat doit demeurer ferme. » Ce consentement papal fut effective avec le Motu Proprio de Paul VI "Sacrum diaconatus ordinem" du 18 juin 1967.

 

Des statistiques pour finir :

 

 DIACRES PERMANENTS

 

Continents Total Diacres permanents Diacres permanents Diocésains Diacres permanents Religieux :

Afrique 403 (+ 24) 381 (+ 28) 22 (- 4) Amérique 23.256 (+ 898) 23.000 (+ 829) 256 (+ 69) Asie 163 (+ 20) 118 (+ 23) 45 (- 3) Europe 11.848 (+ 472) 11.529 (+ 419) 319 (+ 53) Océanie 272 (+ 8) 269 (+ 10) 3 (- 2) Total 35.942 (+ 1.422) 35.297 (+ 1.309) 645 (+ 113)

 

Une analyse des données statistiques de 1998 (331 diacres permanents dans 25 pays), de 2001(361 dans 28 pays), de 2008 (403) et de 2009 (427 en octobre) montre que le diaconat permanent connaît une croissance numérique en Afrique.

 

Toutefois rappelons que la conférence des évêques de l’Afrique de l’Ouest n’a pas, à ce jour, opté pour le diaconat permanent. Cependant, il n’est pas rare de rencontrer sur les sentiers de nos diocèses des diacres permanents, ils viennent assurément d’ailleurs !



25/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres